Aujourd’hui, samedi 6 mai 2017, j’ai été à ce qui sera mon dernier concert d’idols. Pour bien finir, j’ai été voir les °c-ute, parce que c’est le seul groupe actuel (d’idols) que je voulais voir en live. Je n’écoute plus ce style de musique depuis 2014, et ça a été en décroissant depuis 2012. Même les °c-ute, je suis très vaguement ce qu’elles sortent, mais je n’écoute plus vraiment depuis 2013… 4 ans donc.

Le dernier concert d’idols auquel j’ai assisté c’était en 2014. Après un bon concert des AKB48 ou j’en ai pris plein la figure (notamment parce que 72000 personnes ça file de l’énergie, que la mise en scène était top et la setlist bien choisie), j’ai assisté à un live du Hello ! Project dans le cadre du Hina Fes. Une déception sans nom pour moi, le spectacle était vraiment mou et pas top, j’ai presque regretté d’y être allé. Un comble, parce que, selon moi, le Hello ! Project est ce qui se fait de mieux en matière d’idols (c’est peut-être moins le cas aujourd’hui, je n’en sais rien).

J’ai fait connaissance avec le merveilleux monde des idols en 2008, par le biais de la chaîne de télévision Nolife. Elles ont été une part somme toute assez conséquente de ma vie durant quelques années, jusqu’en 2012, paroxysme de mon fanatisme, pour ensuite s’éteindre doucement jusqu’en 2014.

J’en ai vécu des trucs chô wonderful en 9 ans. J’ai rencontré des gens incroyables et formidables, et rien que pour ça, ça valait le coup. J’ai assisté à des concerts de fou : jamais je n’oublierai la vague d’énergie reçue lors des premières notes de « How do like this Japan ? » à Yokosuka en 2009, ni celle de Zama en 2012 avec les °C-ute, et encore moins celle de 72000 personnes lançant à l’unisson un mix pour l’ouverture des AKB48 au Kokuritsu. J’ai eu la chance d’assister à deux lives des Dream Morning Musume en 2011, au départ de Takahashi Ai en 2011, à celui de Niigaki Risa en 2012, aux premiers concerts de deux nouvelles générations des Morning Musume. J’ai beaucoup de souvenirs, de beaux souvenirs !

akb48 kokuritsu idols

Alors, en apprenant que les °C-ute se séparaient cette année, je me suis dit que j’avais envie d’aller les voir une dernière fois avant. Parce que les °C-ute c’est, selon moi, ce qui se fait de mieux en matière d’idol à l’heure actuelle. Et je sais qu’en live elles dépotent et elles envoient du lourd. Grâce à Estelle j’ai pu obtenir un billet pour le concert de cet après-midi au Nakano Sun Plaza. Bien sûr je ne connais pas vraiment leurs titres depuis 2013, les ayant écouté d’une oreille de temps en temps (le style du H!P en général ne me plaît plus vraiment depuis 2012-2013), mais ça ne m’a pas dérangé, car découvrir des chansons en live c’est aussi sympathique. En particulier en ce qui concerne les °C-ute, qui, selon moi est un groupe qui prend toute sa saveur en live. Bon, j’ai quand même assez accroché sur leur dernier titre « Final Squall », qui a un refrain très efficace je trouve.

Une fois sur place, je revêts mon t shirt acheté à Zama en 2012 et me voilà dans l’arène, prête à profiter de ce qui sera mon dernier concert d’idols. Et… il n’a pas été formidable. Il n’a pas été ce à quoi je m’attendais. C’est un mix de plusieurs choses. Les membres du groupe ont été au top, ce n’est pas le soucis. Elles sont rentrées sur scène avec des sabres lasers qui, en tournant, faisaient apparaître le mot °C-ute. J’ai trouvé ça super top. Après les claquettes, le pole dance, le jonglage de drapeau, voila les sabres lasers ! Elles ont été drôles aussi. Pendant un MC, Airi a commencé à chanter « La chanson du Nakano Sun Plaza », consistant à répéter en boucle Nakano no sun plaza en boucle tout en faisant une chorégraphie débile. D’abord les autres membres s’éloignent en faisant la moue, puis la rejoignent une à une. C’était vraiment drôle (même si je raconte très mal).

Il y a peut-être 70 % de la setlist que je ne connaissais pas. Et je n’ai pas aimé 95 % de ces chansons. Et j’ai mal au cœur en repensant au fait que je me suis ennuyée pendant le concert, parce que je n’ai pas trouvé que les chansons avaient un impact. Heureusement, elles ont fait des bombes plus anciennes, comme « Midnight Temptation » ou « Dance de Bakoon ! » et là je me suis réveillée. L’autre gros point négatif, c’est le public. C’était déjà le cas en 2012, mais là c’était pire que tout. Les gens étaient d’une molesse ! Ils ne soutenaient que leur membre favorite, ne faisait que recopier la danse, pas vraiment de sauts (sauf sur les anciennes chansons), plus de fuwa~ fuwa~… J’ai trouvé cette ambiance vraiment pas top, bien loin de ce que j’avais pu vivre quelques années auparavant, ou tout le monde était ensemble et soutenait toutes les chanteuses sur scène. Là Maimi chantait : quelques bâtons rouges dans la salle. Puis Airi : quelques lumières roses… et moi j’étais là, avec mes cylumens rouge et vert, sans soutenir quelqu’une en particulier (malgré les couleurs), quasiment la seule à ne pas faire la choré, à juste tenter de me laisser porter par les chansons, à crier les noms des filles quand il le fallait…

cute celebration 2017 idols

Du coup, ça plus les chansons que je n’ai pas trouvé top, couplé au fait que le son était mauvais, trop fort et trop saturé, ben je suis ressortie de là avec un sentiment mitigé (et les oreilles en compote). Mais j’ai aussi conscience que tout ça résulte d’une évolution personnelle. Je quitte donc ce monde sans vraiment de regrets, mais avec la tête remplie de jolis souvenirs. Merci et Bye bye bye !

10 thoughts on “Les idols, c’est fini pour moi”

  1. Finir par les °C-ute, quoi de mieux.

    Content d’avoir par quelques occasions partagés ces moment avec toi (et les autres).

    Le public ça fait déjà quelques années que c’est mollasson, surement accentué par le public des AKB plus « large » et plus féminin (ce qui n’est pas forcement plus mal) mais du coup ça change la donne. Perso tans pis je fait mes fuwa fuwa tout seul, le but c’est son plaisir qui compte avant tout ^^’

     » Et je n’ai pas aimé 95 % de ces chansons. »

    shoooooock ( ゚ Д゚)

    1. Ouais, je trouve que finir par les °c-ute, c’était top ! 😀
      Je suis bien contente d’avoir partagé ces moments avec toi également, que ça soit des live, des attentes toute la nuit ou des concerts à la maison (que je regarderais toujours avec un immense plaisir d’ailleurs !)

      Concernant le public, oui, j’en ai bien conscience. En 2012 c’était déjà le cas, mais là, j’ai trouvé que c’était bien pire (bon, en même temps, 5 ans ont passé). Penses-tu que c’est vraiment du au public AKB? Pour avoir fait 2 concerts des 48 au Japon, je trouve les publics différents. Je suis d’accord avec le fait que c’est d’abord son propre plaisir qui compte, mais je dois avouer que si l’ambiance qui m’entoure est trop différente de ce que j’apprécie, j’ai plus de mal à m’y mettre, comme c’était le cas aujourd’hui. Si je n’avais pas été seule peut-être ça aurait été différent 🙂

      Pour les chansons, désolée ha ha. Je n’aime plus ce que fait le H!P depuis quelques années malheureusement. Mais j’ai découvert Iron Heart et j’ai bien kiffé. (et ça venait peut-être de la setlist qui n’était pas top aussi ?)

      1. Quand je pense AKB en faite c’est indirectement, les Idols sont devenue plus « populaire » grâce au AKB donc ça a rapporté des fans aux autres idols mais forcement moins « spécialiste » des choses.

        Sans compter que pas mal de groupes sont passés à des chorées assez chiadé (par rapport à avant) et que les jeux de dance ou dance cover sur niconico / youtube ont clairement favorisé les gens qui copie plutot que faire des call

        Et bien qu’on soit fan que depuis une 10 d’années, à discuter parfois avec quelques autres fans jap ont fait parti des vieux, la boucle est bouclée 😮

        1. Ah d’accord, je comprends ton propos, qui me semble effectivement assez juste quand j’y pense.
          J’avoue, au sotsugyô de Gaki-san, un fan m’a appelé senpai car lui était tout juste fan. ça fait un peu bizarre ha ha ^^

    1. Des groupes de chanteurs ou chanteuses.
      Ce n’est plus une musique que j’écoute maintenant, il n’y a plus d’artistes qui m’intéressent, donc à priori je n’irais plus à un concert ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *